Alphabet runique, la séquence runique pointées

Au 13ème siècle en Norvège, on voit apparaître un nouveau système : la séquence runique mixte, constituée d'un mélange de Futhark Danois et Suédo-norrois. Vers 1200 ce système donna naissance au système des runes pointées (des points diacritiques sont ajoutés à certaines runes), constitué d'une séquence de 25 runes, dont l'ordre se rapproche de celui de l'alphabet romain. Des variantes de runes deviennent aussi des caractères à part entière. Chaque lettre de l'alphabet latin peut ainsi trouver son équivalent runique.

 

Ce système runique fut largement répandu et servit à rédiger le Codex Runicus Suédois, au 13ème siècle (la loi de la province de Scanie était composée en Runes). Il fut aussi utilisé pour graver des fonds baptismaux, la pierre tombale d'un évêque, ainsi que des piliers de cathédrales. Cet alphabet pointé fut modifié pour donner ce que l'on appelle à tord l'alphabet gothique (Alphabeticum Gothicum) qui fut utilisé en imprimerie, ainsi que pour les calendriers et les correspondances particulières jusqu'au 18ème siècle.

Alphabet runique, la séquence runique mixte, runes pointées


---> Retour à la catégorie Alphabets de Apprendre les Runes.


Écrire commentaire

Commentaires: 0